un clic droit pour faire apparaître le menu , un clic gauche pour le faire disparaître !

 
  
  Origines de Mardi Gras et de Carnaval

Tout au long de l'année, se succèdent des fêtes qui rythment la vie des chrétiens.
La fête de Mardi Gras a tous les ans une date différente, fixée par rapport à la date de Pâques, qui elle même varie en fonction du cycle de la Lune.
Mardi gras et le jour qui précède le Mercredi des Cendres.
Il y a 40 jours de carême, entre le mercredi des cendres et le jour de Pâques.
 

Le mercredi des cendres

Cette fête marque le souvenir d'Adam condamné après son péché à retourner poussière.
Les chrétiens sont invités à se purifier de leurs fautes et à faire pénitence par des privations.
Le mercredi des Cendres est le 1er Jour du Carême qui va durer 40 jours.
A l'issue de ces 40 jours la fête de Pâques célébrera la mort et la résurrection du Christ.

Pour marquer le coup avant que ces privations ne commencent, la veille, le mardi, on faisait gras. On finissait les aliments gras avant de se mettre au carême. On en profite pour faire des beignets, des bugnes et des fritures. De plus, la tradition du carême veut qu’on arrête également de manger des œufs, donc on en profite pour faire des crêpes.

Par opposition au carême, le carnaval est une période de joie et de liberté où les règles de vie normales sont suspendues et où chacun fait un peu comme il lui plaît : on se déguise, on mange tout ce qu’on veut, on sort chanter dans les rues.

Carême
Pendant la période de Carême, les croyants doivent jeûner, se priver et prier dans le but d'expier leurs fautes. L'Eglise interdit ainsi la consommation de viande, la célébration des mariages et les relations conjugales. A la fin du temps du Carême se déroule la fête de Pâques qui célèbre la mort, puis la résurrection du Christ.

http://www.joyeuse-fete.com/mardigras.html

étude d'un tableau :

Combat de Carnaval et de Carême 

 
http://magali.vacherot.free.fr/Bruegel/index.html  : je vous conseille ce site(auquel j'ai emprunté ce qui est dessous) qui présente une étude très détaillée et très intéressante de cette peinture de Bruegel l'Ancien, dans un tableau "cliquable"...vous pouvez-y passer un peu de temps, ça en vaut la peine.
L'oeuvre  présentée ci-dessous est le " Combat de Carnaval et de Careme "   Bruegel l'Ancien (Museum de Vienne) c'est une huile sur bois de 118 cm sur 164,5 cm, signée et datée de 1559 dans le coin inférieur droit du panneau.

Qui était Bruegel ? Les indications biographiques sont assez lacunaires en ce qui le concerne. Il serait né entre 1525 et 1530 près de Breda

COMBAT DE CARNAVAL et CAREME: 2 personnages "Carnaval" et "Carême"se font face juchés sur des "chars". Celui de gauche, CARNAVAL, bien gros, coiffé d'une écuelle remplie et tenant en guise d'arme une brochette garnie de poulets rôtis est à califourchon sur un tonneau tandis que l'autre , très maigre, un peu voûté, coiffé d'un seau percé est assis sur une chaise et n'a, à la main, qu'une pelle à enfourner les pains(?)

 

par bonheur avant le Carême, il y a :

CARNAVAL , c'est la Fête !!!

on prend son chapeau le plus "tarte" que l'on le garnit d'un maximum de fleurs en tissu, on prend un parapluie bien coloré auquel on rallonge le manche, on s'habille avec des "vieux trucs" pleins de couleurs et en route pour Dunkerque, mais attention pas en ne faisant n'importe quoi car ...IL Y A DES REGLES !

  
et Mardi Gras, c'est les crêpes!

Faites sauter les crêpes !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CARNAVAL

Le Carnaval est un moment riche en significations. C'est un temps d' " inversion ", ou les lois humaines et naturelles sont abolies et tournées en dérision, pour mieux etre respectées, une fois la fete passée, lors du Careme. Ainsi, le Carnaval, que l'on aurait tendance à considérer comme un danger pour la stabilité de la société, est en fait une sorte de soupape pour cette dernière.

 

Carnaval et Careme sont indissociables: malgré l'aspect rebondi de la personnification de Bruegel, le Carnaval est avant tout " l'adieu à la viande", donc prépare l'entrée en Careme, pendant lequel le poisson domine. Quant au Careme, le respect de ses regles contraignantes n'est possible qu'à la suite du temps de licence qu'est le Carnaval: on transgresse les regles pour mieux les respecter par la suite.

CAREME

Carême, c'est le retour à l' austérité. C'est le temps de la rigueur morale et religieuse. D'ou le prie-dieu qui sert de siège à la Vieille de Carême.

Il faut expier ses fautes, notamment par les privations alimentaires: les nourritures maigres, comme les harengs que brandit la personnification de Carême, ou les moules disposées dans un plat derrière cette dernière, sont très prisées en période de Carême.

Il faut également se purifier, non seulement par la prière, mais également par la consommation de nourritures considérées comme pures, comme le miel, que l'on voit évoqué par la ruche qui coiffe la Vieille de Carême, ou les bretzel, petits pains secs que l'on voit représentés aux pieds de Carême.