un clic droit pour faire apparaître le menu , un clic gauche pour le faire disparaître !

 

... c'est le 1er Mai... Quelle chance !

c'est la fête du bonheur et de la chance

cueillez-les ! 

 mais c'est, aussi, celle du travail !!!!

et, en y réfléchissant un peu, ce n'est pas aussi bizarre qu'il y paraît à première vue !

Le Muguet, c'est la fleur du premier mai. On l’appelle aussi clochette des bois, lys de mai, et lys des vallées.

 La légende dit qu’il serait né  des larmes versées par Marie au pied de la croix c’est pour cela qu’il est également nommé : Larmes de Notre Dame.

La tradition du Premier mai remonte à la nuit des temps.

Dans l'antiquité, c'était la date à laquelle les navigateurs reprenaient la mer

Au Moyen Age, c'était le mois des accordailles.

offrez du muguet..

Le muguet signifie : retour du bonheur et il  porte chance aux amoureux qui vont le chercher dans les sous-bois.

Sa tradition porte bonheur remonterait à 1560, époque où un noble provençal, fut chargé  d’une mission secrète en Italie ; De retour à la cour, il offrit au roi des brassées de muguet, en gage de porte-bonheur. A son tour, le souverain en distribua à chacune  des dames de sa cour et il ordonna « qu’il en soit ainsi chaque année ».

_______________________________

... un peu de poésie...

Le temps du muguet ne dure jamais
Plus longtemps que le mois de mai.

Quand tous ses bouquets, déjà, seront fanés,
Pour nous deux, rien n'aura changé :
Aussi belle qu'avant,
Notre chanson d'amour
Chantera comme a
u premier jour

Francis Lemarque.

 

écoutez !

Le Muguet

"Un bouquet de muguet,
Deux bouquets de muguet,
Au guet! Au guet!
Mes amis, il m'en souviendrait,
Chaque printemps au premier Mai.
Trois bouquets de muguet,
Gai! Gai!
Au premier Mai,
Franc bouquet de muguet..."

Robert Desnos

  "Le fragile muguet,
Menu et discret,
Sous son feuillage épais,
Surveillait d'un oeil inquiet,
L'abeille qui bourdonnait,
En voltigeant d'un air distrait."

Les usages d'autrefois

Autrefois, de jolies traditions étaient en usage pour le 1er mai. On organisait des "bals du muguet" où les jeunes filles étaient vêtues de blanc et où les jeunes gens fleurissaient leur boutonnière d'un brin de muguet. C'était le seul bal de l'année où les parents étaient bannis et où les jeunes se retrouvaient entre eux.

Au premier mai, aucune jeune fille, aussi modeste fut-elle, ne serait sortie sans un brin de muguet accroché à son corsage !

On offrait du muguet à tous ceux que l'on aimait, famille et amis. Cependant, l'usage voulait plus particulièrement que le jeune homme offre du muguet à sa fiancée, et que tout l'entourage d'une jeune maman se manifeste au premier mai en fleurissant sa maison afin d'offrir au bébé un présage de bonheur.

gage d'amitié et d'amour

 

c'est un petit porte bonheur

 

_______________________________

... un peu d'humour...

Les Hommes et le Muguet...

"Les hommes ont toujours vu, dans le muguet, un porte-bonheur. Privilège enviable qu'il partage avec le fer à cheval, le nombre 13 et la crotte de chien. Moins encombrant que le premier, moins abstrait que le second, moins direct que le troisième, il possède en outre l'avantage de pouvoir se porter à la boutonnière et ... de sentir bon !"

(  Jean-Paul Lacroix -humoriste)

 

c'est la fête du travail

Diaporama  "les petits bonheurs":

recette (facile !!) pour du bonheur toute l'année .

Pour le BONHEUR c'est comme pour le muguet il suffit d'ouvrir bien grands les yeux.

  • S'émerveiller d'une petite fleur qui vient de pousser, 

  • apprécier le sourire qu'on vous fait,

  • regarder les rayons du soleil qui jouent à cache-cache au travers des feuilles,

  • écouter chanter les oiseaux et rire les enfants, 

  • admirer un ciel bleu sans nuages mais aussi un ciel d'orage ,

  • se réjouir de tout ce qui est beau et de tout ce qui sent bon  

  • et faire face à tout ce qui est moins plaisant le plus vaillamment possible (... n'y a-t-il pas, parfois, des orties à coté du muguet ? )  

N'est-ce pas tout ça le Bonheur ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      

"1er mai, muguet bonheur" promenons-nous dans les bois à la recherche des clochettes !